La longue histoire de la Ménagerie s’inscrit dans ses bâtiments, tous classés depuis 1993.


Ses murs en témoignent au travers d’étonnants éléments d’architecture qui se découvrent avec leurs occupants.

Aux petites cabanes en rondins, torchis et toits de chaume, construits pour accueillir les premiers pensionnaires, s’ajouteront, dès le début du XIXe siècle, des bâtiments en pierres et architecture métallique dont la diversité des styles est un des atouts du lieu : les Fosses aux ours (1805), la Rotonde (1802-1812), dont la forme évoque la croix de Légion d’Honneur, la Galerie des reptiles (1870) ou encore la Grande volière (1888).

Le style art déco caractérise les constructions de l’entre-deux-guerres : le Vivarium (1926), la Singerie (1936) et la Fauverie (construite en 1937 par René Berger, architecte également de la Grande Serre et de la Grande Galerie de l’Évolution). En 2013, la volière des déserts est venue enrichir ce patrimoine précieux.