La Ménagerie est riche de plus de 220 ans d’histoire. Créée sous la Convention en 1794, elle voit passer de nombreuses espèces animales et s’enrichit régulièrement de nouvelles constructions.


1792 — L’intendant du Jardin national des plantes, Bernardin de Saint Pierre, évoque la nécessité de créer une ménagerie pour enrichir les collections du Muséum d’animaux vivants.

1793 — Un arrêté municipal met fin aux exhibitions d’animaux sauvages dans les rues de la capitale. Ces nouveaux pensionnaires sont accueillis dans des installations provisoires au Jardin des Plantes. Les propriétaires des bêtes confisquées deviennent les premiers "soigneurs".

1794 — Les quelques animaux survivants de la ménagerie royale de Versailles sont transférés à Paris, ainsi que ceux de la ménagerie du Duc d’Orléans. Un décret de la Convention crée officiellement la Ménagerie qui abrite alors 58 animaux.

À partir de 1798 — Arrivent éléphants, lions, chameaux, autruches, ours, buffles (animaux réquisitionnés par les armées de la Convention, puis par les armées napoléoniennes, dons de souverains, animaux rapportés d’expéditions).

1805 — Premières constructions, les fabriques et fosses aux ours.

1812 — Inaugauration de la rotonde construite en forme de croix de la légions d’honneur instaurée en 1806 par Napoléon Bonaparte.

1827 — Arrivée de Zarafa. Les parisiens se pressent devant la Rotonde où cette girafe populaire restera pendant 17 ans.

1870 — Période noire : pendant le siège de Paris par les prussiens, certains animaux sont tués par les bombardements d’autres abattus pour nourrir la population.

1934 — Inauguration du Parc Zoologique de Paris qui éclipse un temps la Ménagerie.

1937 — Fin de construction de la fauverie, bâtiment art-déco révolutionnaire dans sa conception.

2003 — Les fosses aux ours sont transformées pour y recevoir des pandas roux et des binturongs.

2008 — Fermeture du Parc Zoologique de Paris pour rénovation, la Ménagerie accueille certains de ses pensionnaires.

2012 — Rénovation de la fauverie.

2013 — Construction de la volière des déserts.

2015 à 2020 — Rénovation de la Galerie des reptiles (1874) et de la Singerie (1936).