En lien étroit avec la mission de conservation, les programmes de recherche sont multiples et concernent de nombreuses disciplines : la génétique des populations, la biologie de la reproduction, la biologie de la restauration, la biologie du comportement…


Ces différents thèmes auxquels s’ajoute la recherche en médecine vétérinaire (les pathologies, l’épidémiologie, la reproduction, l’alimentation), portent sur les animaux de la collection et répondent également à un objectif essentiel : améliorer le bien-être des animaux en captivité, c’est à dire assurer la satisfaction de leurs besoins fondamentaux par des enrichissements environnementaux (reproduction de la structure de l’habitat naturel dans les enclos : branchages et cordes pour les arboricoles, rochers pour les caprins) et comportementaux pour stimuler l’exploration et le jeu, développer des stratagèmes pour compliquer la recherche de nourriture et faciliter la participation des animaux aux soins vétérinaires.