Le kookaburra, Dacelo novaeguineae, est le plus grand des martins-chasseurs. Son cri étonnant ressemble à un rire humain !


Fiche d’identité

Classe : Sauropsides

Ordre : Coraciiformes

Famille : Alcédinidés

Genre : Dacelo

Espèce : novaeguineae

Sous-espèce : -

Durée de vie : 26 ans

Taille et poids : 45 cm de long ; 60 cm d’envergure ; 500 g maximum

Incubation : 25 jours, 3 œufs

Habitat naturel : lisières de forêts, clairières

Régime alimentaire : serpents, lézards, grenouilles, vers, escargots, insectes, petits rongeurs, oiseaux…

Région d'origine : Australie

Programme de conservation : -

STATUT UICN : LC, préoccupation mineure


Mode de vie

Oiseau emblème de la Nouvelle-Galles du Sud, le martin-chasseur géant, largement répandu dans l’est australien, chasse à l’affût : perché sur une branche, il attend, observe puis fond sur sa proie, sur terre ou dans l’eau. Il la tue ensuite en la frappant violemment contre le sol ou contre une branche. Si elle est petite, il l’avale en entier.

Le kookaburra vit en petits groupes familiaux. Le couple, uni pour la vie, va aménager un nid, souvent dans un trou d’arbre ou tout autre cavité naturelle. Les œufs sont pondus à deux jours d’intervalle. Les deux parents couvent puis s’occupent des oisillons, parfois aidés par la progéniture de l’année précédente. Si la nourriture n’est pas abondante, la compétition est sévère et souvent le dernier éclos, plus faible, ne résistera pas.


Signes distinctifs

Le kookaburra est un martin-chasseur trapu, avec une grosse tête blanche surmontée d’une calotte brune et un bec épais.


Anecdote

Territorial, il signale sa présence par un chant puissant ressemblant à un rire. D’après une légende aborigène, le cri du kookaburra servit à réveiller l’humanité pour qu’elle puisse voir le premier lever du soleil !